L'endorphine : l'hormone du bonheur
Crédit photo : martinan / 123RF Banque d'images

L’endorphine est une hormone sécrétée au niveau du cerveau par l’hypophyse et l’hypothalamus. C’est une hormone naturelle et endogène, c’est-à-dire qu’elle est produite par l’organisme. Sa production est stimulée le plus souvent dans les cas de stress physique, de stress psychologique et d’activité sportive. Sa composition dite d’« opioïde » fait d’elle une substance proche des opiacées telles que la morphine, mais sans la dépendance. Une fois libérée dans l’organisme, l’endorphine agit comme un antalgique, un anxiolytique et un euphorisant. Elle a également un rôle intéressant au niveau du transit intestinal qu’elle favorise grâce aux récepteurs à endorphines dans les intestins.

Alors comment stimuler sa production d’endorphines pour être plus calme et plus heureux ?

Le chocolat noir

Le caco stimule la production d’endorphine car il contient des composés qui favorise la sécrétion de l’hormone. En plus d’être une excellente source de magnésium, le chocolat s’avère donc être un excellent booster à endorphine.

Une nourriture chaude et épicée

Le goût piquant crée une impulsion dans le cerveau qui va répondre en produisant de l’endorphine.

La vitamine C

La vitamine C contribue à la libération d’endorphine dans l’organisme. Citrons, fraises, poivrons, kiwis, de jolies couleurs dans l’assiette sont synonymes d’un bon moral.

Le ginseng

De nombreuses vertus au ginseng ont été démontrées, notamment celle d’augmenter la production d’endorphine.

Sentir de la vanille ou de la lavande

Ces deux odeurs stimulent la production d’endorphine. Il s’agit bien d’odeur et non de goût ici. Alors inspirez profondément l’odeur d’une bougie à la vanille ou bien vaporisez un peu d’huile essentielle de lavande sur votre oreiller.

Le sexe

Un rapport sexuel sain et source de plaisir décuple la production d’endorphine. Au moment de l’orgasme l’endorphine est immédiatement libérée dans le système sanguin et ses effets sont immédiats.

Le vrai sourire

Un vrai sourire, aussi appelé le « sourire de Duchenne », est un sourire qui n’implique pas que la bouche mais tout le visage, et surtout les yeux. Ce type de sourire agit comme un boost d’endorphine.

Le rire

Le rire provoque une sensation de bien-être immédiat parce qu’il libère rapidement quantité d’endorphine.

Faire de l’exercice

Pas besoin de chercher l’ivresse du marathonien. Une simple marche, une balade à vélo, du jardinage ou même le ménage libèrera une bonne dose d’endorphine dans l’organisme car tous les types d’exercices ont le même effet, et l’humeur s’en ressent immédiatement.

Il n’y a pas de limite à se sentir bien. Et l’endorphine en tant qu’anti-stress naturel est un très bon ami. Stimuler sa production d’endorphine peut réduire certaines douleurs et diminuer les symptômes dépressifs. Augmenter sa concentration d’endorphine dans le sang, c’est le gage d’un mieux-être naturel, d’une meilleure capacité de relaxation et d’une joie de vivre retrouvée. Et plus l’endorphine coulera dans vos veines plus vous aurez d’occasions à en produire encore. Il s’agit là d’un joli cercle vertueux.