5 astuces pour prolonger le bénéfice des vacances à la rentrée

Prolonger le bénéfice des vacances - Corps et Santé

Ça y est, c’est la rentrée. Traduction : les vacances sont finies. Mais non, non, non, pas de grise mine ni de déprime. En appliquant ces 5 astuces à votre quotidien, vous allez continuer à surfer sur la vague de la bonne humeur et de la zen attitude !

Suivez le guide…

1 : On garde un joli bronzage

Ça peut paraître futile, mais finalement pas tant que ça : en vous réveillant le matin et en constatant que votre joli teint halé perdure, vous aurez plus d’entrain pour assumer vos responsabilités quotidiennes. On le sait : ce qui se passe dedans se voit à l’extérieur mais l’inverse est tout aussi vrai. Alors comment on fait ? On mise à fond sur les aliments riches en béta carotène et en lycopène, c’est-à-dire les tomates, les poivrons, bref tout ce qui est rouge à orangé. Et le top du top, c’est un verre de jus de carotte le matin à jeun. Et le petit plus, c’est le germe de blé. Riche en sélénium, saupoudrez-le partout !

2 : On cultive le bullage

En vacances, chaque année, on redécouvre les joies de ne rien faire. De juste se laisser être, de respirer, d’écouter le bruit de la mer ou le cui-cui des oiseaux. On s’autorise à rêver tout éveiller, à mettre ses doigts de pieds en éventail, à bailler la bouche grande ouverte. On jouit de n’avoir rien à faire, et on ne se sent pas obligé de trouver quelque chose à faire. Et pourquoi ça devrait s’arrêter à la rentrée ? Voilà l’astuce : on prend rendez-vous avec un temps de bullage hebdomadaire, et on l’écrit dans son agenda. Au programme, l’espace le plus grand qui soit : le vide. Ni méditation, ni concentration assidue sur sa respiration, ni lecture, ni manucure, ni tripatouillage de son téléphone. On ne cherche pas à s’occuper et pendant 30 minutes ou une heure, on bulle, simplement.

3 : On s’aère

Ok, le travail reprend. Mais les journées sont encore longues et belles, alors pourquoi tout d’un coup se renfermer et ne plus mettre le nez dehors ? Pour garder le bénéfice de ces grands bols d’air dont on a profité tout l’été, c’est bien simple, on continue à s’en offrir. La pause sandwich du midi ? On la prend dehors, dans un parc ou juste sur un banc face à un arbre. Les trajets dans les transports en commun bondés ? On les remplace par une balade à pied ou un tour à vélo. Et le week-end, on attend qu’il fasse gris, froid, qu’il neige et qu’il vente pour le passer tout entier devant la télé. Dans un parc, à la campagne, à la piscine découverte ou en simple promenade urbaine, on continue de vivre au maximum dehors.

4 : On mange des produits frais

L’alimentation joue indéniablement sur notre humeur, et vous l’avez bien senti pendant ces quelques jours où vous alliez au marché quotidiennement remplir votre panier de fruits, de légumes, de poisson pas carré et de viande pas sous vide. Alors évidemment, difficile d’aller faire ses courses chez les petits producteurs tous les jours avec la vie active qui reprend. Mais même au supermarché, on essaie de garder les mêmes bonnes habitudes alimentaires. Des produits simples et frais, d’autant que là encore, les vacances sont peut-être finies mais les bons fruits et légumes de saison sont encore là. Et si on continuait à en profiter ?

5 : On rêve aux prochaines vacances !

Ben oui ! Imaginez, se projeter, voire préparer, c’est déjà presque y être. Alors, où est-ce qu’on va la prochaine fois ? Et tiens : on se fait une virée ce week-end ?

CET ARTICLE VOUS A PLU ?
AIDEZ-NOUS A LE FAIRE CONNAÎtre EN LE PARTAGEANT :
D'autres articles à découvrir...
ATTENTION : Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause est illicite. Il en est de même pour la traduction, l’adaptation ou la transformation, l’arrangement ou la reproduction par un art ou un procédé quelconque. (Article Art. L 122-4. du Code de la Propriété Intellectuelle). IMPORTANT : Si vous souhaitez reproduire ou utiliser un contenu présent sur notre site, merci de nous contacter pour connaitre les modalités.