Votre e-magazine d'informations et de conseils pour mieux vivre et comprendre votre quotidien.

retrouvez-nous également sur

5 postures de yoga pour les futures mamans

5 postures de Yoga pour les futures mamans - Corps et Santé
freestocks.org on Unsplash

La grossesse est l’une des trois périodes de la vie d’une femme durant laquelle elle connait d’importants changements, notamment au niveau hormonal. Les deux autres périodes sont la puberté et la ménopause. Durant ces périodes et à cause des bouleversements hormonaux, une femme subit également de vrais chamboulements physiques et émotionnels. Parfois, ces chamboulements s’accompagnent d’un véritable état de stress car la future maman a l’impression de perdre totalement le contrôle sur son corps et ses émotions, de ne plus avoir la main.

Voici cinq postures simples de yoga, adaptées à la future maman quel que soit le stade de sa grossesse. Pour qu’elle se réapproprie son propre corps et pour l’aider à faire face aux changements et aux questions qui fusent inévitablement. Cinq postures tout simplement pour l’accompagner chaque jour durant neuf mois, et faire de cette attente une période sereine, un moment sacré.

Mais avant de rentrer au cœur de ces postures, quelle respiration ?

La maîtrise de la respiration, ou Pranayama, permet de développer le calme, le recul et l’accueil de ce qu’il se passe dans le « monde du dedans ». Une des techniques respiratoires la plus équilibrante et simple à s’approprier est la respiration carrée, ou respiration égale, Samavritti Pranayama. Dans chaque posture, il s’agira d’égaliser le temps d’inspiration sur le temps d’expiration, en essayant d’allonger le souffle, mais sans jamais forcer sur ses capacités respiratoires. L’utilisation d’un compte mental peut être bénéfique, d’autant plus que compter dans sa tête les temps de sa respiration permet de réellement être dans son souffle, et de calmer l’agitation du mental. Essayez de cultiver une inspiration et une expiration profonde sur trois ou quatre temps, en imaginant une vague qui vient à l’inspiration, et qui repart à l’expiration. Associez le son de votre propre respiration au son de la mer…

Et maintenant, jetons-nous à l’eau…

1. Supta Sukhasana les jambes au mur

Supta Sukhasana est le nom sanskrit du tailleur allongé. Pour prendre cette posture, placer votre tapis contre la plinthe d’un mur et allongez-vous sur le dos avec les fesses contre le mur, les ischions vers la plinthe. Placez vos jambes contre le mur, et croisez-les comme si vous vouliez vous assoir en tailleur. Laissez les coudes au sol et placez vos mains sur votre ventre. Sentez votre dos qui s’étale dans le tapis. Fermez les yeux, connectez-vous à votre enfant et à votre souffle régulier que vous partagez avec lui. Profitez, soyez bien, tous les deux…

Pensez à rester le même temps en changeant le croisement de vos jambes (la jambe de devant passe derrière).

2. Badha Konasana, le Papillon

Asseyez-vous sur votre tapis bien à l’aplomb de vos ischions, le coccyx ne doit pas toucher le sol. Mettez les plantes de pieds ensemble pour former un losange avec vos jambes. Ne cherchez pas à ramener vos talons trop proches de vous comme dans la posture traditionnelle. Gardez les un peu éloignés. Prenez vos chevilles avec vos mains, et en vous aidant de vos bras, inclinez le buste en avant en gardant la colonne droite comme si vous vouliez poser votre front sur vos pieds joints. Relâchez les cervicales, détendez vos hanches, ne forcez pas. Immobilisez-vous dans la posture quand vous vous sentez bien et fermez les yeux pour accueillir la respiration régulière et pour écouter ce qu’il se passe en vous…

Cette posture est très intéressante pour préparer le bassin à l’accouchement.

3. Ado Mukha Svanasana les mains sur une chaise

Placez vos mains de chaque côté de l’assise d’une chaise. Au dernier trimestre, si l’assise est trop basse, placez vos mains de chaque côté du dossier. Puis reculez vos pieds en les gardant parallèles et à la largeur des hanches, de telle sorte que vos jambes et vos bras soient tendus et que le dos soit le plus long possible. Imaginez que quelqu’un tire votre bassin vers l’arrière tandis que vous étirez vos bras vers l’avant, vers la chaise. Immobilisez-vous et respirez profondément en sentant la respiration à l’arrière du corps, à l’avant, et dans les deux tailles…

4. Balasana, l’enfant adapté

Placez vos genoux sur le tapis à la largeur du tapis et venez vous assoir sur vos pieds restés joints. Laissez votre buste aller vers l’avant, entre vos deux cuisses, posez vos coudes au sol et placez votre menton sur vos mains. Détendez-vous…

5. La torsion douce allongée

Allongez-vous au sol tranquillement. Placez votre pied droit dans le creux du genou gauche et en douceur, en vous aidant de la main gauche, amenez le genou droit vers la gauche en gardant les deux omoplates larges au sol. Laissez la hanche droite se décoller légèrement. Respirez profondément, détendez les reins, et pratiquez le même nombre de respirations de l’autre côté.

Après cette dernière posture, restez un petit moment allongée au sol dans la posture de relaxation. Prenez toujours ce temps-là, si précieux. Accueillez vos sensations après cette pratique, et juste, profitez…

CET ARTICLE VOUS A PLU ?
AIDEZ-NOUS A LE FAIRE CONNAÎtre EN LE PARTAGEANT :
D'autres articles à découvrir...
ATTENTION : Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause est illicite. Il en est de même pour la traduction, l’adaptation ou la transformation, l’arrangement ou la reproduction par un art ou un procédé quelconque. (Article Art. L 122-4. du Code de la Propriété Intellectuelle). IMPORTANT : Si vous souhaitez reproduire ou utiliser un contenu présent sur notre site, merci de nous contacter pour connaitre les modalités.